fbpx

#1 – Mes conseils couleurs en décoration intérieure

Mes conseils couleurs en décoration intérieure

Harmonie colorée autour du papier-peint Borromée de chez Casamance

Notre perception des couleurs est très subjective. Comme je l’explique dans mon article « L’influence de la couleur en décoration« , notre appétence pour un coloris plutôt qu’un autre est très personnelle. Malgré tout, certaines règles et critères sont à prendre en compte avant de vous lancer. Suivez-le guide !

Pour obtenir une harmonie de couleurs réussie, des règles doivent être respectées

Il est si facile de ses disperser lorsque nous sommes à la recherche de LA couleur, celle qui saura sublimer et créer l’atmosphère tant attendue. Pour cela, il est important de tenir compte des critères suivants :

1 - L'œil doit être guidé dans l'espace intérieur

En effet, il se perd dans des intérieurs blancs. Il a besoin de repères. D’autant plus, que l’ambiance n’y est pas chaleureuse. Je suis très souvent sollicitée au stade où vous êtes véritablement en manque de couleurs après quelques mois ou années dans des intérieurs fades et impersonnels. Pour cela, le projet couleur doit être pensé dans sa globalité en tenant compte de la luminosité, des perspectives, du revêtement des sols et des éléments de mobilier à intégrer ou au contraire à mettre en valeur. Cela permettra de définir les espaces à distinguer ou au contraire à fondre dans le décor. L’objectif est de sublimer votre intérieur dans un jeu subtil de nuances et de contrastes.

2 - Pour un résultat équilibré : pas plus de 3 couleurs en décoration intérieure

Respecter cette règle permet de créer une unité et d’éviter un résultat brouillon dont on peut se lasser rapidement. Une couleur peut aussi être une matière qui apportera une texture originale au projet décoratif  (le béton, le cuivre, la brique, etc…). Votre coloris coup-de-cœur sera le fil conducteur. Souvent dominant, il est à utiliser avec parcimonie dans vos pièces de vie. L’appliquer sur le mur perpendiculaire à la lumière est judicieux : derrière votre canapé ou face à vous en entrant. Il est ensuite possible de créer un camaïeu en l’associant à deux teintes dans un dégradé plus clair. Associer un bleu très soutenu par exemple à un gris plus ou moins chaud et un blanc coloré pour une harmonie plus sobre est une autre solution. N’oublier pas d’apporter du peps avec des accessoires colorés ou de l’éclat avec des objets en laiton brossé par exemple.

3 - Tout est question de proportions, de volumes et de nuances

Il est important de tenir compte des volumes des pièces à peindre. Même si l’existant conditionne le projet décoratif, il est facile de modifier la perception d’un lieu. Les teintes claires agrandissent visuellement un espace alors que les plus sombres amènent de l’intimité. Les jeux de contrastes structurent, soulignent, éloignent ou rapprochent un mur. Plus une couleur sera saturée, plus sa présence sera forte. L’appliquer sur un seul pan de mur suffit à attirer le regard. A l’inverse, le minimalisme propose des intérieurs monochromes légèrement nuancés, pour un résultat lisse et sophistiqué. Les matières textiles sont importantes dans ce cas car elles apportent beaucoup de douceur et de chaleur. Faites-vous plaisir dans une pièce, soyez plus sage dans la suivante afin d’obtenir une unité, un résultat globalement cohérent et équilibré.

5 - Osez la couleur ... partout

Ne vous focalisez pas uniquement sur vos murs. En effet, peindre les portes et les plinthes créer un cadre élégant. Il en est de même pour le plafond souvent délaissé. Quand la hauteur le permet, le peindre d’une teinte plus soutenue que les murs, l’abaisse visuellement et créer une atmosphère plus intime. A contrario, peindre le haut des murs et le plafond dans une teinte plus claire l’éloigne. Le compromis est de délimiter un soubassement avec une teinte foncée permettant d’ « asseoir » un mur ou une pièce. Le regard est alors attiré vers le bas et le plafond paraît plus haut. 

L'alliance parfaite du bronze lumineux et d'un bleu nuit. Crédit photo : Clos Jouve - BC Atelier

6 - L'importance de la lumière sur les teintes

La lumière joue un rôle majeur dans le choix d’une nuance. Sa teinte se modifie en contre-jour, au soleil ou sous l’ampoule de votre suspension. Bien que les couleurs claires agrandissent le volume d’une pièce, l’application d’un blanc dans une pièce sombre voir aveugle est une erreur. Celui-ci devient gris et triste. Il est préférable de choisir des teintes chaudes et lumineuses ou d’oser un total look sombre et intime. Je vous conseille également d’éviter le blanc 000 : ce blanc « de base » que vous ou votre artisan se procure chez son revendeur. En effet, la nuance de blanc ou de couleur doit se choisir en fonction de l’exposition de votre pièce :

  • quand celle-ci est exposée Nord ou Est, sa luminosité froide a tendance à bleuter les teintes. Il est donc conseillé      de sélectionner un blanc chaud (légèrement jaune) qui réchauffera l’atmosphère. En association, les couleurs chaudes (teintes argileuses comme l’ocre et le terracota et certains kakis) sont à privilégier ;
  • pour une pièce exposée au Sud, privilégier un blanc avec une légère touche de gris ou de brun pour un résultat ultra lumineux mais pas éblouissant. Un vert sauge ou un bleu paon seront flattés à la lumière et apporteront de la fraîcheur aux heures les plus chaudes ;
  • côté Ouest, la lumière dorée du soleil couchant jaunit les teintes et l’atmosphère peut vite devenir étouffante : un blanc avec une légère touche de bleu rafraîchira l’espace. Les teintes profondes et froides comme le violet aubergine ou un vert forêt sont suggérés.

7 - Osez le total look

Faites vous plaisir dans les petites pièces de passage : couloir ou WC. Si vous hésitez avec les couleurs, commencer par ces espaces dans lesquels vous ne faites que passer et laissez libre cours à votre imagination. Si vous êtes plus audacieux, peindre une entrée ou une cage d’escalier dans un faux noir (gris, bleu ou vert très soutenu) créer un effet boîte, intimiste et élégant : so chic ! 

Ces 7 points sont des clés qui vous permettront d’appréhender au mieux la mise en couleur de votre projet. J’espère que cette liste non exhaustive vous encouragera à passer à l’action. Sachez que la qualité et la finition de la peinture jouent également un rôle important dans le rendu final. Si cela vous intéresse, je vous invite à lire mon article : « Comment choisir une peinture de qualité ?« .

Je vous souhaite de belles aventures décos !

 

Christelle DESMOULINS | Décoratrice d’intérieur | Avril 2021

Laisser un commentaire